Nora Turpault

separation

DIRECTRICE ARTISTIQUE ET CHORÉGRAPHE

« Être un souffle en conscience qui danse dans tout le corps. Chaque geste décrypte le mouvement de l’air qui entre et qui sort en soi. Comme la clé de voûte qui veille sur la danse du cosmos. Une danse vécue est une danse organique qui respire. L’impulsion produit le mouvement à partir d’un centre dans le corps. En allant de l’intérieur vers l’extérieur, de la contraction à l’expansion, un flux d’énergie nous traverse. Une danse vécue est une danse qui pulse. »

Originaire de Cahors, « piquée » par une pratique intensive et pluridisciplinaire de la danse dès son plus jeune âge (classique, jazz, moderne, claquettes), Nora Turpault complète sa formation lors des stages intensifs suivis en France et à l’étranger. Parallèlement, elle poursuit ses études en Lettres Modernes ce qui nourrit sa sensibilité de danseuse et de chorégraphe.

La découverte de la danse contemporaine, pendant ses études à la faculté, est déterminante dans son parcours. Son corps livre une danse autre, vertigineuse. Passionnée de recherches, elle façonne alors sa propre gestuelle et construit un enseignement influencé par les différentes esthétiques rencontrées, par l’exploration et la maîtrise de l’énergie qui l’habite. En 2006, elle fonde l’association Les Traces Contemporaines à Cahors, afin de partager sa passion pour l’art chorégraphique. De 2003 à 2012, elle travaille en tant que médiatrice culturelle et enseignante en danse au Trait Bleu, une association toulousaine culturelle.

Depuis 21 ans, elle développe une action pédagogique et artistique auprès d’un public varié. Elle intervient en tant que chorégraphe dans des dispositifs tels que «  Danse à l’école » en partenariat avec l’Adda du Lot, au Conservatoire d’Art Dramatique du Grand Cahors, à l’EEAP (Accueil de Jour Polyhandicapés) ou encore l’Institut Camille Miret. En 2017 et en 2018, elle conçoit le projet citoyen et artistique « Construisons des liens, pas des murs ». Elle réunit alors plus de 100 jeunes du territoire du Lot (écoliers collégiens, lycéens) qui ne se connaissent pas et qui bâtissent déjà à leur échelle le monde que nous allons léguer demain aux futures générations.

Depuis 2008, elle est à l’origine du Festival de Danse Traces Contemporaines. Cahors dont elle assure la direction artistique. Elle crée en 2012 la compagnie IL Y A et en 2015 le Traces Ballet Junior. Le Centre Chorégraphique est la synthèse de ses aspirations profondes car il réunit toutes les faces du puzzle qu’elle a toujours imaginées : corps, créativité, expression, instinct, partage, conscience.

Elle y enseigne ses méthodes : Global Dance Fusion©, Corps Tribal Fusion© et F.R.A.C.T.A.L.E.S©.