Les Corps en scène

separation

LA SCÈNE, UN RÉVÉLATEUR QUI OUVRE SUR LA VOIE DE LA MÉTAMORPHOSE

Après le travail vécu en studio loin du regard des spectateurs, des temps de restitutions publiques sont organisés pour passer de l’ombre à la lumière dans des lieux dédiés à la création scénique. Dans l’acte de créer, le souffle est la clé. En ouvrant la voie des possibles, l’inspiration nous plonge dans un état d’être particulier. Elle nous met face à une infinité de choix et nous pousse à risquer l’inconnu en perdant nos propres repères et notre illusion de savoir. Créer sur le fil de l’inspiration, c’est faire le vide et accepter sa propre vulnérabilité ainsi que la perte, en creusant en soi un état singulier qui permet à quelque chose de nouveau de surgir. La page blanche est parfois déstabilisante. L’espace du vide peut désorienter. Inspirer, c’est accueillir en soi l’énergie de vie et lui permettre d’embrasser chacune de nos cellules.

Etre inspiré … Suivre son élan créatif… Ecouter sa voix intérieure, c’est offrir notre part la plus intime, inconditionnellement, sans avoir peur du regard extérieur.

Après les spectacles Souffle et Impulsion en 2017, Ose ton mouvement…en 2018 et Inspirationen 2019, le nouveau projet chorégraphique Et l’aube entre nos mains verra le jour en juin 2022 avec l’ensemble des danseurs du Centre Chorégraphique.